Nouvelles et Témoignages    Retour à  Lettre du Congo
 1- Insécurité en République Démocratique du Congo. Défaillance des autorités responsables  et détresse des familles
imprimer la page suite des nouvelles
Insécurité au quotidien - La République démocratique du Congo est malheureusement un territoire sur lequel l'état n'assure plus la sécurité des citoyens.
C'est chaque jour que nous avons un  témoignage de crimes et d'exactions graves sur les populations . 
C'est en tout impunité que des individus isolés ou en bandes commettent  cambriolages, vols avec violence, assassinats  actes de tortures et viols.
Beaucoup de ces hommes circulent avec des armes dans l'est du pays semant la terreur sur leur passage sans être nullement inquiétés. On ne compte plus les cas de viols des femmes de tout âge,  jeunes-filles et fillettes dans ce pays.
A Goma par exemple, selon les témoignages, "
Il est recommandé d'être chez soi dès 18 heures puisque dès la tombée de la nuit, on entend dans la ville des coups de feu des bandes incontrôlées ,et ou des criminels disponibles pour n'importe quel mauvais coup, braquages , meurtres à gage....."
C'est qu'il n’existe plus en fait de justice à l’Est de la RDC, ce sont des personnes en armes qui font la loi !
Le seul espoir pour la population, c’est la Cour Pénale Internationale, qui  pourra peut-être infliger des sanctions exemplaires à ces criminels.
Vendredi 6 avril 2005- témoignage
Depuis un certain temps on observe une accalmie apparente dans la ville de Goma. Mais cela n’influe pas sur les habitudes gomatraciennes. Dans cette partie de la RDC, et particulièrement dans la ville de Goma, on est appelé a être chez soi au plus tard à 18 heures au risque d’exposer sa vie à des tueurs à gage, ou à des bandits qui emportent tout à leur passage. 

En effet, une autre forme d’insécurité est apparu dans la ville. Ce vendredi 6 avril 2005 à 11 heures quelques enfants âgés tous de moins de douze ans jouaient dans la cour de leurs habitations familiales, pendant que leurs parents s’occupaient aux travaux domestiques, selon le témoignage la mère de l’un d'eux 
Que s'est-il passé ? Pendant que ces enfants jouaient, l’un d’entre eux a tiré un fil aperçu dans la cour. 
Sur le champ l' explosion d'une grenade s’en suivra; deux enfants seront grièvement blessé, dont Pacifique, âgé de 9 ans. 
Les jeunes enfants sont transportés à l'hôpital . 45 minutes après, Pacifique est décédé tandis que son compagnon de jeu âgé de six ans est en réanimation. 
  Ce drame s’est passé dans un quartier de la ville de Goma en République Démocratique du Congo. 
Créez le Site Web de votre association ou de votre entreprise: 3miweb.com