logonewrencweb.jpg (2903 octets) amourmeet.jpg (4452 octets) accueilpointrouge.jpg (1647 octets)
Google
petitretourvert.jpg (1591 octets)
1- Les femmes, souvent victimes de la violence dans leur couple

Qu'une femme soit victime ou témoin d'une situation de violence conjugale, elle sait bien reconnaître les attitudes les gestes et les mots qui accompagnent ce travers criminel de la relation de couple. Pourtant avant que l'entourage et même la victime ne reconnaisse cette situation, il se passe beaucoup de temps et beaucoup de choses qui mettent en danger la sécurité et même la vie de la victime. Il est faux de croire que celui qui a été violent aujourd'hui ne le sera plus demain. L'alcool, le surmenage, le stress dans l'entreprise, la mauvaise santé, le chômage, une contrariété passagère ou durable. . . on trouve beaucoup de prétextes et d'excuses à la violence d'un homme. Pour beaucoup de gens, l'autorité de l'homme sur sa femme est tout à fait légitime et  souhaitable comme étant dans l'ordre des choses; à condition de " ne pas en abuser trop". L'idée ne vient pas naturellement que dans un couple, toutes les décisions et les responsabilités doivent être discutées et partagées par deux adultes qui vivent ensemble pour s'accorder dans leur vie commune,  la gestion du patrimoine commun leur rôle dans la vie sociale et  l'éducation des enfants. Il n'est pas pensable souvent que la femme ait ses relations et ses préférences ni qu'elle puisse voir ses amis sans le contrôle de l'homme qui lui, a tous ces droits.
 Quand un accord n'est pas possible et qu'on ne veut pas se faire des concessions, alors c'est qu'on a mal choisi de se mettre ensemble, et c'est dès les premiers temps de la vie commune que le désaccord se révèle. C'est pourquoi, dans le début d'une relation, avant de vous engager, faites un effort sans romantisme pour considérer cet homme qui vous plaît dans toutes ses paroles ses  attitudes et comportements. On ne doit pas s'engager simplement sur un coup de tête ou de cœur . En entrant dans une relation qui va durer, vous engagez une grande partie de votre vie affective et matérielle.
En fait, toute la société est responsable de cette situation. La virilité est affublée d'un certain nombre d'attributs qui valorisent la force, la parole haute, l'assurance de soi aux dépends de l'autre. L'homme dans le foyer trouve dans la femme qui est auprès de lui, la partenaire idéale pour faire l'exercice de la virilité et de l'autorité. Certains se vengent ainsi d'une autorité mal vécue à l'école, dans l'entreprise et dans leurs rapports avec les autres à l'extérieur de "leur territoire".

Que faire si vous vous sentez concernée par cet article? Il est trop facile de dire et de faire comme s'il n'y avait aucun moyen de s'en sortir. Il y a des associations, des interlocuteurs privilégiés (assistantes sociales, votre médecin, la pharmacienne qui vous connaît bien, un bureau dans votre mairie, Internet . Le problème est qu'il y a réflexion, volonté, décision... tout ce qui dépend directement de la personne concernée. 
Beaucoup de femmes nous écrivent et voici pour elles, les manifestations courantes, presque banales de la violence conjugale. Suite>>